Washington D.C.

Nous voilà désormais à Washington D.C., capitale de la première puissance mondiale. C’est aussi une ville que l’on a vu un paquet de fois dans les films hollywoodiens, on a donc hâte de voir en vrai ses monuments emblématiques. En plus, on a de la chance, notre amie Lucie vit ici avec son copain Kevin et ils ont proposé de nous accueillir pour le weekend. Au top !

On commence par aller découvrir le National Mall, grand parc au cœur de Washington où se situe la plupart des musées, monuments et mémoriaux de la ville. On s’y rend en soirée parce que ça en jette encore plus de nuit et il y a beaucoup moins de monde qu’en pleine journée. Ça nous évitera de slalomer entre les selfie sticks.

On passe devant la fameuse Maison Blanche et on essaye de voir si Donald est là, sans succès. Sûrement trop occupé à construire son mur ou à chasser l’éléphant avec son fiston. D’ailleurs, pour la petite histoire, seulement 4% des habitants de Washington D.C. ont voté pour lui.

On continue notre balade direction le Washington Monument, un super grand obélisque au milieu du Mall, on ne peut pas le louper. C’est aussi un lieu de selfie populaire puisqu’on croise plusieurs personnes avec des selfies sticks en train de faire des pauses improbables, effet « je tiens l’obélisque entre mes doigts » et autres prouesses photographiques.

On passe ensuite par le World War II Memorial, assez grandioses avec ses fontaines illuminées, et on continue jusqu’au Lincoln Memorial, monument érigé en l’honneur d’Abraham Lincoln. Une grande statue de l’ancien président y trône derrière les colonnes romaines de l’édifice. C’est sympa à voir et c’est aussi devant ce mémorial que Martin Luther King a tenu son discours « I Have a Dream » en 1963.

On passe ensuite devant plusieurs mémoriaux : guerre du Vietnam, guerre de Corée, etc. (oui, les américains ont beaucoup fait la guerre). C’est cool de voir tous ces édifices en vrai. On se dit quand-même que c’est un peu extravagant toutes ces colonnes romaines. Ça a dû coûter cher en marbre. Notre copine Lucie nous dit qu’avec tous ces monuments, les américains compensent un peu leur manque d’Histoire.

On part ensuite boire un verre et dîner à Georgetown. Université américaine cotée, c’est aussi un quartier très sympa de la capitale, beaucoup de bons restaus et de bars sympas. On prend une bière dans une microbrasserie reputée et on va manger dans un très bon restau mexicain. Les rues du quartier sont animées, le temps est encore doux, l’ambiance est à la fête.

Le lendemain matin, grand soleil, on décide donc d’aller se balader sur la Theodore Roosevelt Island, petite île sur le Potomac. Le parc est sympa, on profite du beau temps, ça fait du bien de voir un peu de verdure !

Et Washington oblige, l’île héberge un mémorial à la mémoire de Théodore Roosevelt.

L’après-midi, on repart direction le centre de Washington pour visiter le musée d’Histoire Américaine. Petit plus, les musées ici sont tous gratuits !

C’est intéressant, on en apprend plus sur le pays et son passé. Les musées d’Histoire peuvent parfois être un peu assommants mais celui-ci est bien fait avec plusieurs galeries qui abordent différents thèmes comme l’abolition de l’esclavage ou les premières dames des Etats-Unis. On retiendra aussi qu’ils ont réussi à faire une expo complète sur le drapeau américain, la Star Spangled Banner. Ici, il faut croire que l’Histoire, c’est comme la confiture.

En sortant, on fait encore un petit tour sur le Mall histoire de voir les monuments de jour.

Et le soir, petite soirée sympa avec Lucie et Kevin. On boit des bières locales en jouant au jeu « Cards Against Humanity », un jeu de carte à l’humour noir, on adore. C’est l’équivalent américain du « Blanc-Manger Coco ». On rigole bien, ça nous fait plaisir de faire un petit apéro entre potes.

Le dimanche matin, frais comme la rosée, on va se promener au Arlington Cemetery, immense cimetière militaire. Ça nous rappelle un peu les cimetières du Débarquement en Normandie.

On s’arrête devant les tombes de Jackie et John Fitzgerald Kennedy où brûle une petite flamme à leur mémoire.

On va ensuite voir la relève de la garde devant la tombe du soldat inconnu. Apparemment, c’est très prestigieux en tant que militaire de faire partie de la garde. On ne comprend pas trop pourquoi, ça a l’air ennuyeux au possible. Toute cette rigueur militaire ne nous parle pas trop de toute façon mais c’est assez drôle de voir tout ce cérémonial.

Ici se termine notre weekend dans la capitale des Etats-Unis. On a appris plein de choses et on a passé du bon temps entre copains, c’est cool Washington D.C.

3 réflexions sur “Washington D.C.

  1. On mesure la grandeur de l’Amérique et le sens de l’exagération de ses concitoyens, mais cette ville semble plutôt agréable. Très belles photos de nuit qui apportent une atmosphère encore plus solennelle. Thank you very much!

  2. Nous visionnons l’article par un temps gris et couvert,et heureux de se retrouver dans votre Washington,et tous ces monuments historiques.Bravo pour votre amicale rencontre avec Lucie et Kevin, de vrais potes. Vous avez bien profité de la capitale avec de bons guides,super,à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *