South Dakota

Mount Rushmore National Memorial

Une fois arrivés dans le South Dakota, on décide d’aller visiter le mondialement connu Mont Rushmore. Pèlerinage patriotique préféré des américains, cette montagne est ornée d’une sculpture à l’effigie de quatre présidents américains : George Washington, Thomas Jefferson, Theodore Roosevelt et Abraham Lincoln. On paye notre parking à $10 et on se presse en direction du mémorial.

Plus américain, tu meurs. Les visiteurs prennent leur photo de famille devant le monument, photo qui trônera d’ici peu au-dessus de la cheminée du salon. La moyenne d’âge est d’environ 60 ans et chacun y va de sa petite histoire sur son président préféré. Les parents en profitent pour inculquer une leçon de patriotisme à leur progéniture. Ceci écoutent sagement en espérant que la visite se soldera par une glace à la boutique souvenir.

De notre côté, on prend quelques photos et on se balade en observant les gens. C’est assez amusant comme endroit, on est impressionnés par la taille des sculptures et on en apprend un peu plus sur ces figures de l’histoire des USA.

En tant que français, c’est assez étonnant comme monument. On a du mal à s’imaginer une gigantesque sculpture de Sarko dans le Massif Central.

On croise aussi une chèvre des Montagnes Rocheuses au pelage immaculé qui fait la sieste sur un rocher.

En partant, on fait un tour à la boutique du mémorial. C’est impressionnant de voir le nombre de produits dérivés qu’ils ont réussi à inventer. Du presse-papier au torchon en passant par le bob, il y en a pour tous les (mauvais) gouts.

On continue ensuite notre découverte de la région en allant visiter le Wind Cave National Park.

 

Wind Cave National Park

Ce petit parc peu connu se trouve à 30 km au Sud du Mt Rushmore. Il diffère de la plupart des parcs nationaux puisqu’il se trouve sous terre. Il s’agit en fait d’une immense grotte qui comprend 147 miles de galeries. On part donc avec une ranger en explorer une petite partie. On opte pour le Natural Entrance tour qui dure 1h15 et coûte $12 par personne, très raisonnable.

On arpente les galeries en découvrant les différentes formations géologiques de ce lieu très spécial.

On passe dans d’étroits tunnels qui débouchent ensuite sur de grandes salles éclairées par des spots pour qu’on puisse en voir les détails. Sans ces éclairages, on ne verrait rien car il n’y a aucune source de lumière naturelle dans la grotte.

La ranger nous explique que, d’après une étude qui a été faite, les 147 miles de galeries découverts ne représenteraient en réalité que 5 à 10% de la grotte. Avis aux spéléologues, il y a encore beaucoup à découvrir !

 

Badlands National Park

On prend ensuite la direction de Badlands qui se trouve un peu plus à l’Est. C’est un parc national où se trouve une formation géologique unique en son genre. On a hâte de voir ça.

On arrive en fin de journée, le soleil commence à se coucher. Effectivement, le spectacle est époustouflant. Badlands, aussi surnommé « the Wall », porte bien son nom. On admire ce paysage de falaises désertiques qui court jusqu’à l’horizon.

On part ensuite se poser au camping du parc et, surprise, il est gratuit ! On installe donc Jerry et on prépare notre diner dehors. Il fait bon ici, ça fait du bien après deux semaines de froid.

A la nuit tombée, on profite du ciel étoilé. Il fait très clair et l’air est pur, on admire la voie lactée.

Le lendemain matin, frais comme la rosée, on part découvrir le reste du parc. Vu le relief et la fragilité des formations, il y a très peu de trails dans le parc. On décide donc de le découvrir par la « Scenic Drive », la route qui traverse Badlands. Il fait un temps superbe, le paysage est lunaire, c’est magique.

On croise aussi de nombreux chiens de prairie, espèce qui pullule dans le parc. On a vu un panneau indiquant que ces animaux ont la peste, on reste donc à distance mais ils sont assez mignons.

On croise aussi des panneaux qui disent de faire attention aux serpents à sonnettes, on évitera donc de faire du hors-piste aujourd’hui.

On profite encore un peu des paysages de Badlands puis on reprend la route. On a des miles à parcourir puisque notre prochaine étape est Chicago, la capitale du Midwest.

 

2 réflexions sur “South Dakota

  1. .Le mémorial vaut la photo souvenir,bien pavoisé.La chèvre prend la pose .
    .Le Badlands park vous va à merveille.Retrouver le soleil est indispensable.
    Bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *