Seattle

Après avoir découvert les richesses naturelles de la région, nous arrivons maintenant à Seattle, la plus grande ville du Nord-Ouest américain. Elle est réputée pour sa météo pluvieuse souvent comparée à celle de Brest. On la surnomme Emerald City – la ville émeraude – en raison de la couleur des denses forêts qui l’entourent. Nous sommes chanceux, le temps est superbe pendant notre séjour, parfait pour sillonner les différents quartiers de la ville.

On débute notre visite par le célèbre Pike Place Market, grand marché couvert qui accueille notamment le Starbucks originel. On se perd dans les allées où se succèdent poissonneries, primeurs, fleuristes et autres petits producteurs locaux. Les odeurs et les couleurs changent d’une étale à l’autre et ça fourmille de monde.

La ville est aussi connue pour son port de pêche et ses fruits de mer, on s’arrête donc déjeuner dans un petit restaurant qui prépare les meilleurs Chowders (la soupe de poisson locale) et Crab Rolls (sandwichs au crabe) de la ville. Effectivement, la Chowder au saumon sauvage y est excellente. En revanche, le crabe a très peu de goût comparé à nos araignées de mer bretonnes et coûte très cher ($19 le roll).

L’après-midi, on part découvrir un autre quartier de la ville, celui du Seattle Center. C’est un grand parc boisé où se trouve notamment la Space Needle, célèbre tour d’où on peut admirer la skyline de Seattle.

Le MOPOP, Museum of Pop Culture, se trouve également dans le parc. Le bâtiment à l’architecture futuriste qui l’abrite est assez grandiose. Le soleil brille ce jour-là et se reflète sur la structure métallique de l’édifice.

Le lendemain matin, on s’empresse de retourner au Pike Place Market car il nous tarde d’essayer un stand de BBQ texan qui nous a tapé dans l’œil la veille. C’est hyper bon, la viande est restée cuire 9 heures donc elle est extra fondante et elle est recouverte de sauce barbecue maison. Par contre, âme sensible, s’abstenir parce que ça arrache ! On déguste le tout sur le rooftop du marché où se trouve un petit jardin avec vue sur la baie de Seattle.

Washington est également l’un des états les plus progressistes des Etats-Unis, notamment en terme de légalisation du cannabis. Sa consommation y est légale depuis 1998. On part donc découvrir l’une des nombreuses boutiques de marijuana de la ville. Notre choix se porte sur le smoke shop Herban Legend, nom sans équivoque, qui nous ouvre ses portes après contrôle de nos passeports. La boutique est hyper clean et les produits sont exposés dans des vitrines fermées. Le packaging est travaillé, on croirait acheter des bonbons. On a aussi remarqué que les prix ne sont pas dégressifs en fonction de la quantité, sûrement pour éviter la surconsommation ou la revente. Le cannabis est d’ailleurs un business qui rapporte beaucoup d’argent aux Etats-Unis, $6.7 milliards en 2016 (hors produits dérivés).

Notre exploration de Seattle se termine au Olympic Sculpture Park, un parc sympa qui longe la baie et où sont exposés d’imposantes sculptures.

On en profite aussi pour faire un petit tour le long des docks, le temps est magnifique.

Ici se termine notre étape seattleite, on poursuit maintenant notre route vers Vancouver.

2 réflexions sur “Seattle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *