Savannah

Nous avons maintenant passé la frontière entre la Caroline du Sud et la Géorgie, fin prêts à découvrir la belle Savannah. En chemin, on se demandait si la ville allait ressembler à Charleston et on retrouve effectivement les grands chênes et leurs voiles de mousse. Cela dit, l’architecture ici est un petit peu différente et l’ambiance semble un peu plus décontractée et peut-être un peu plus mystique qu’à Charleston.

On gare Jerry dans une petite rue et on part explorer la ville à pied. On traverse le Forsyth Park, grand espace vert où on retrouve encore et toujours les grands chênes typiques de la région. Ces grands arbres et leurs mousses qui s’agitent au gré du vent contribuent à l’atmosphère mystérieuse de Savannah.

C’est d’ailleurs ici que se déroule l’histoire de « Minuit dans le Jardin du Bien et du Mal », célèbre roman adapté par la suite au cinéma par Clint Eastwood. L’intrigue s’inspire d’un fait divers qui a marqué la ville en 1981 quand Danny Hansford fût assassiné dans la Mercer-Williams House, demeure de l’excentrique marchand d’art Jim Williams.

Le centre-ville est truffé de petits squares boisés, chacun bordé par des maisons plus grandioses les unes que les autres. On se demande ce qu’il se passe derrière les portes closes de ces demeures. Probablement rien d’extravagant mais l’impression de mystère qui règne ici laisse planer le doute.

On fait un petite pause en chemin devant le foodtruck Ben & Jerry’s, le temps de manger une petite glace au soleil (miam !).

On reprend ensuite le van direction le plus célèbre des cimetières de Savannah. Le « jardin du Bien et du Mal » fait en fait référence au Bonaventure Cemetery. On se balade dans ses allées et l’aspect mystique de la ville s’en trouve encore renforcé. Certaines tombes sont très travaillées, ornées de grandes sculptures, des anges pour la plupart. On dirait que les tombes ont été creusées au milieu d’une forêt tropicale car la végétation ici est dense. Un endroit hors du commun qui vaut le coup d’œil.

Notre exploration du coin se poursuit au Wormsloe Historic Site, une ancienne plantation située sur l’Isle of Hope à deux pas du centre-ville. Elle fût établie en 1736 par Noble Jones, l’un des premiers colons britanniques de la région. Elle est particulièrement connue pour sa fameuse allée bordée de chênes centenaires qui forment une voûte au-dessus de la route.

On découvre une reconstitution de l’habitat primitif utilisé par les colons lors de leur arrivée sur le Nouveau Continent ainsi que les ruines de la bâtisse fortifiée où vivaient Noble Jones et ses descendants après lui.

La propriété est située sur des terres humides entourées d’eau et de marécages. Le soleil perce à travers les arbres et se reflète sur l’eau. Ah, le Sud…

On se balade sur les sentiers et on explore cet immense domaine.

Après cette journée bien remplie, on fait une escale dans un petit café histoire de recharger les batteries et de mettre à jour le blog.

Une nuit reposante sur le parking d’un Walmart plus tard, nous voilà repartis direction Jekyll Island, une petite île au Sud de la Géorgie. Elle fût pendant longtemps un lieu de villégiature prisé de l’élite de la nation. On comprend pourquoi quand on débarque sur ce petit bout de terre. Plus de la moitié de l’île est restée à l’état sauvage, composée de marais et de forêts tropicales et bordée de jolies petites plages.

On est toujours aux States, on croise donc tout de même quelques immeubles et complexes hôteliers à l’Est de l’île. Le village sur la rive Ouest est plus mignon avec ses grandes pelouses et ses maisons coloniales.

On s’arrête déjeuner dans un restaurant sur pilotis où on mange des crab cakes avec une bière bien fraîche en se dorant la pilule au soleil et en écoutant le groupe de jazz qui joue sur la terrasse. La belle vie quoi.

Il est maintenant temps pour nous de quitter la Géorgie pour aller profiter du soleil du Sunshine State, la Floride.

3 réflexions sur “Savannah

  1. Le passage à Savannah donne un nouvel aspect de ce continent romantique et féerique; superbes chênes.
    .Ce jour vous êtes peut être arrivés en Floride,Miami sûrement avec son soleil
    et ses plages.Jerry méritera d’être décoré,ainsi que son chauffeur.
    .Le Texas est encore loin,bonne route.

  2. Un seul mot génial . Toujours aussi bien écrit et intéressant et les photos superbes. Merci pour ce merveilleux partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *