North Cascades National Park

On vous aurait bien raconté notre étape à Vancouver où l’on s’est rendus juste après Seattle. Cependant, un voleur a forcé Jerry, notre van, pendant notre séjour et a volé certaines de nos affaires, dont notre appareil photo. Donc on n’a plus rien à vous montrer malheureusement. Mais c’est tout de même une chouette ville qui vaut le détour ! On n’est pas restés bien longtemps après le vol. Ce n’est jamais agréable de se faire dévaliser son chez-soi mais ce sont les aléas de notre mode de voyage.

Nous sommes donc rentrés aux USA et on a filé direction le North Cascades National Park, un petit parc à l’Est de Seattle. Moins connu que ses cousins Mt Rainier et Olympic, très peu de visiteurs s’y rendent à cette époque de l’année. Parfait, on avait justement envie d’avoir la nature rien que pour nous !

La route qui traverse le parc d’Ouest en Est est une expérience en soi, elle est très « scenic » comme disent les locaux. Après en avoir exploré une bonne portion, on s’arrête pour faire une petite balade, le Thunder Knob Trail. Le sentier sillonne la forêt pour arriver en haut d’une colline avec un beau point de vue sur le lac Diablo.

On part ensuite chercher un endroit où passer la nuit et on trouve un petit camp primitif (non-aménagé) au bord d’un grand lac de montagne. On pique-nique sur la rive du lac, c’est le top.

Le lendemain, on se réveille avec l’envie d’en découdre. Ça fait un moment que l’on n’a pas fait de grosse rando. On part donc pour le Sourdough Mountain Trail, un trail réputé difficile avec ses 13km et ses 1565m de dénivelé. On suit donc le sentier qui fait des boucles au cœur de la forêt pour ensuite déboucher sur des plaines plus dégagées. Elles laissent apparaître un panorama grandiose de montagnes aux couleurs d’automne.

On continue notre ascension, non sans douleur. Il faut mouiller le maillot ; 1565m, ce n’est pas rien. Cela dit, les paysages environnants rendent l’effort plus supportable. Trois heures et demie plus tard, on arrive enfin au sommet de la Sourdough Mountain. Le jeu en valait la chandelle, la vue est à couper le souffle.

On est aussi témoins d’une scène assez ridicule. En arrivant au sommet, on croise une jeune femme en robe de soirée sans manche, une tenue de rando assez improbable surtout quand il fait zéro degré… En fait, elle avait, semble-t-il, apporter sa robe pour se faire un shooting photo au sommet. On a donc pu l’observer prendre une centaine de clichés d’elle-même dans toutes les postures imaginables. Pendant ce temps-là, sa fille l’attendait, partagée entre honte et ennui, en mangeant son goûter. Vite agacés par la scène et puisque Miss Monde nous gâchait la vue, nous avons entamé notre redescente.

On profite encore des panoramas qu’offre la montagne et ses vastes forêts aux teintes cramoisies.

Arrivés en bas, on a les cuisses qui brûlent. C’est une super randonnée, difficile mais l’effort est payant.

Il est maintenant temps de tracer la route direction le Glacier National Park qui se trouve à 8 heures de route dans le Montana. On s’arrête en chemin dans le charmant village de Winthrop, une étape que l’on n’avait pas planifié mais qui nous a agréablement surpris. La ville a été construite à l’époque de la ruée vers l’or et a gardé son look western.

2 réflexions sur “North Cascades National Park

  1. Très jolie randonnée avec un dénivelé impressionnant 🏔
    Au moins vous avez de la chance avec la météo, tempête des ciel bleu sur vos photos,c’est génial 👍🏻
    On vous a volé votre appareil photo 📷 mais vous n’avez pas perdu votre coup d’œil 👀
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *