Charleston

Après deux jours dans les Appalaches où on n’y voyait pas à 2 mètres à cause du brouillard, on a plus que jamais ressenti l’appel du Sud. Tant pis pour les Great Smoky Mountains, on part pour Charleston en Caroline du Sud.

Quand on pense au Sud des Etats-Unis, ça évoque beaucoup de choses. Les belles maisons colorées, les grands chênes drapés de mousse espagnole, la southern cuisine et la chaleur ambiante mais aussi une partie plus sombre de l’Histoire du pays, l’esclavagisme et la ségrégation. Il nous tarde de découvrir cette région au charme légendaire et au riche passé (et de pouvoir remettre nos tongs aussi…).

Charleston est une charmante petite ville qui contraste avec les autres métropoles américaines que l’on a pu visitées. Ici tout est joli et coloré, les immeubles sont bas, le temps est doux et la végétation est dense. On prend plaisir à sillonner les rues de Charleston à pied en profitant du soleil. King Street, la rue principale, est ornée de palmiers, l’arbre est un peu l’emblème de la ville.

On passe devant une belle bibliothèque au style coloniale et devant une église rose pastel.

On croise aussi plusieurs demeures aux balcons ornementés en fer forgé, architecture typique du Sud des USA.

On part ensuite s’intéresser à un aspect plus sombre de l’Histoire de Charleston. Effectivement, la ville était pendant de longues années l’un des lieux majeurs de la traite des esclaves. On est donc allés visiter le Old Slave Market, le plus important marché aux esclaves de Charleston en 1859. Le musée explique comment se déroulaient les ventes aux enchères d’esclaves et regroupe de nombreux témoignages. Sont aussi exposés les fouets utilisés pour punir et les fers utilisés pour empêcher la fuite. Ça fait vraiment froid dans le dos, les témoignages sont poignants. On se demande comment de pareils crimes ont pu être perpétrés en toute impunité pendant des décennies. Ce musée joue un rôle important en conservant précieusement ces cicatrices du passé. Il est primordial de se souvenir pour éviter que l’Histoire ne se répète, notamment quand on voit que certains américains arborent encore fièrement le drapeau confédéré devant leur maison ou sur leur voiture…

On poursuit notre exploration en arpentant les rues bordées de bâtisses pastel jusqu’à la mer. En plus d’être une très belle ville, Charleston est baignée par l’Océan Atlantique.

A quelques miles au large se trouve Fort Sumter, le lieu où débuta la Guerre de Sécession en 1861. Cette guerre civile opposa les Etats de l’Union, prônant l’abolition de l’esclavage et menés par Abraham Lincoln, aux Etats confédérés du Sud souhaitant maintenir l’esclavage.

Les demeures qui longent la promenade du bord de mer sont toutes somptueuses et rappellent le passé coloniale de la cité. On croise beaucoup de calèches tirées par des chevaux, ça semble être un moyen populaire de visiter la ville.

La rue débouche ensuite sur un parc ombragé où poussent des dizaines d’immenses chênes aux branches tortueuses. Avec le petit gazebo central pour s’abriter du soleil, c’est vraiment un paysage typique du Sud américain.

On longe le parc et on continue notre balade dans les rues adjacentes. On croise encore de nombreuses maisons toutes plus imposantes les unes que les autres ainsi que plusieurs jolis petits parcs.

Après une journée à visiter Charleston, on a bien envie de prendre une petite pause. On part donc goûter les bières artisanales de la Edmund’s Oats Brewing Co. et, comme on a les crocs, on va ensuite tester une spécialité du Sud, le BBQ, chez Lewis Barbecue. Ici, c’est une institution. Il n’est pas question de chipos/merguez mais de ribs, de pulled pork et de beef briskets cuits au feu de bois pendant des heures. Le tout est arrosé de sauce barbecue maison et servis avec des chili beans, du coleslaw et du cornbread. Une tuerie !

Le lendemain, on reprend la route direction la Géorgie et on s’arrête en chemin à Beaufort, un village super mignon typique du Sud. Il est tellement charmant qu’il a servi plusieurs fois de lieu de tournage à des films hollywoodiens, notamment le célèbre Forrest Gump.

On a vraiment aimé cette région de la Caroline du Sud. Si vous avez l’occasion de visiter Charleston, c’est vraiment un endroit magique. Embarquez pour un voyage dans le temps.

 

3 réflexions sur “Charleston

  1. Nous avons franchi les Appalaches à votre suite pour vous retrouver à Charleston.Bonne et belle étape très ensoleillée.Cette ville nous donne des idées de vacances,vous nous faites
    envie avec tous ces plats typiques.Nous sommes heureux de vivre avec vous ces délicieux moments.A bientôt pour les prochains épisodes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *